Vous êtes ici

Un territoire d’excellence économique et scientifique

Plusieurs grands secteurs d'activité dessinent le paysage économique orléanais : informatique - électronique - instrumentation, pharmacie - cosmétique, transport - logistique, environnement.


La synergie entre Recherche, Formation supérieure de haut niveau et Industrie réunit les talents.

Quatre pôles de compétitivité boostés par la Recherche

Le paysage économique d’Orléans Métropole est façonné par 4 pôles de compétitivité reconnus à l’international :

  • S2E2 : Sciences et systèmes de l'Énergie Électrique ;
  • Elastopôle : Pôle français de la filière caoutchouc et polymères ;
  • DREAM : Durabilité de la Ressource en Eau Associée aux Milieux ;
  • Cosmetic Valley, dont Orléans fait figure de capitale.

 

Succès économiques et scientifiques sont étroitement liés. Orléans recense 88 laboratoires publics et privés parmi lesquels le BRGM (Bureau des Recherches Géologiques et Minières), l’IFEN (Institut Français de l’Environnement), le CNRS (Centre National de Recherche scientifique), l'INRA (Institut National de Recherche Agronomique), Servier, Novartis, Famar France ou encore Pfizer.

Un ensemble de secteurs économiques très dynamiques

Outre les pôles de compétitivité, d’autres secteurs enregistrent de belles performances à Orléans, à l’image :

  • Du secteur pharmaceutique qui réalise 70% de sa production française dans la métropole orléanaise ;
  • Du secteur logistique qui regroupe 406 entreprises spécialisées (dont Deret, Norbert Dentressangle, Amazon) et érige Orléans 3e plate-forme logistique de France ;
  • De la French Tech Loire Valley : le Lab’O, plateforme de 14 000m² unique en France, constitue l’un des plus grands accélérateurs de croissance dans l’IndustryLab et accueille une trentaine de strat-ups ;
  • De l’innovation dans les services (Cluster Nekoe).

 

Avec 9 400 établissements industriels, commerciaux et de services, la métropole orléanaise se classe dans le top 10 des PIB enregistrés par les métropoles françaises.